Le vignoble de Condrieu

Historique

Aujourd’hui reconnu comme étant l’un des vignobles les plus anciens et renommés au monde, le cours de son histoire a toutefois été chaotique. Situé dans le vignoble de la vallée du Rhône nord, il a failli disparaître à plusieurs reprises, victime d’invasions diverses, de razzias et enfin du phylloxéra.

Héritier du prestigieux vignoble antique de la région de Vienne, à l’instar de son voisin de la Côte-Rôtie, le vignoble de Condrieu a prospéré jusqu’à la révolution de 1789, notamment grâce à l’implantation de nombreux monastères dans la région. Il était alors particulièrement apprécié des papes d’Avignon et les mariniers du port fluvial de Condrieu l’ont même popularisé jusqu’en Méditerranée. Il avait aussi la réputation de produire des vins pour initiés qui se négociaient à Paris au XVIIe et XVIIIe siècle à très haut prix. Mais le vignoble de Condrieu fut gravement touché d’abord par le phylloxéra à la fin du 19ème siècle, puis par la Première guerre mondiale (manque de main d’oeuvre), la crise des années 1930 et l’industrialisation de la vallée du Rhône.

À la création de l’AOC en 1940, il ne restait plus que 10 ha cultivés sur les 170 reconnus par le décret d’appellation, 8 hectares étaientt encore recensés en 1965, et encore seulement 20 ha en 1986.

La superficie du vignoble s’étend de nos jours sur près de 200 hectares, longeant sur une vingtaine de kilomètres les méandres du Rhône. Accrochée en terrasses (appelées localement « chaillet ou chayet »), soutenue par des murets de pierres, la vigne est plantée au pied du massif du Pilat sur des versants granitiques abrupts. La pente y est souvent forte rendant la culture en terrasse obligatoire et la quasi absence de mécanisation.

1
Un terroir exceptionnel
2
Près de 200 ha de vignoble
3
6 parcelles pour 4 cuvées

Topographie et climat

Les coteaux de granite altérés sont majoritairement orientés sud/sud-est, à l’abri des vents froids et offerts au vent chaud et sec du sud, hâtant la maturité du raisin tout en protégeant le vignoble des maladies.

Le climat y est continental modéré, sec et chaud l’été, avec des pluies régulières les autres saisons.
Sur 6 parcelles de plus de 4 hectares plantées en cépages viognier
(haute densité : 9000 pieds/ha) sont produites 4 cuvées de Condrieu :
Les Ravines, Coeur de Roncharde, Chéry et Heritage….